mercredi 23 novembre 2016

Luisa, ici et là - Carole Maurel

Résumé :

D’un côté, il y a Luisa, 33 ans, photographe culinaire célibataire et incapable de vivre plus de quelques semaines avec un homme. De l’autre, Luisa, 15 ans, des rêves plein son sac à dos, une folle envie de trouver l’amour et de vivre de la photographie… Mais aussi des sentiments inassumés pour Lucie, sa copine homosexuelle.

Un jour, aussi invraisemblable que cela puisse lui paraître, la Luisa adulte voit débarquer sur le pas de sa porte l’ado qu’elle était ! Cette rencontre sera décisive pour la jeune femme car elle fera remonter à la surface des frustrations trop longtemps enfouies.

Un récit initiatique à rebours, qui entraîne le lecteur dans une quête intime de réalisation personnelle, porté par le trait joueur et les couleurs pleines de vie de Carole Maurel. Un procédé de paradoxe temporel exploité avec brio !


J'ai pioché cette bande dessinée dans les nouveautés de ma bibliothèque. Je n'en attendais rien de particulier. J'ai été surprise d'embarquer totalement dans l'histoire et ce, dès les toutes premières pages.

Luisa est une jeune trentenaire célibataire. Un jour, elle voit débarquer dans son immeuble une adolescente qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Étrangement, la jeune fille affirme vivre dans les années 90; elle n'a que des Francs sur elle, se balade avec un walk-man et achète des cartes d'appel pour téléphoner. Nous découvrons rapidement que l'adolescente qui a traversé le temps, c'est elle-même, Luisa à 15 ans venue rendre visite (malgré elle) à la femme qu'elle est devenue.

D'abord, l'idée de départ crée des situations loufoques qui m'ont bien rire. Puis, après le côté léger, une vraie réflexion s'installe avec son lot de questions. Que dirait l'adolescente que j'ai été de la femme que je suis présentement ? Est-ce que j'ai réalisé ses rêves ou ai-je pris un chemin complètement différent ? L'idée a été très bien exploitée du début à la fin. J'étais aussi adolescente dans les années 90. Mon appréciation a certainement été influencée par tous les points communs que je partage avec Luisa.

Le dessin, beau et coloré, est invitant. Je ne connaissais pas Carole Maurel mais je me pencherai sur son travail avec plaisir. J'ai déjà noté L'apocalypse selon Magda.

Une très, très bonne surprise !
Luisa, ici et là - Carole Maurel
Éditions La boîte à bulles 2016
272 pages
Cette semaine, le récapitulatif des "BD de la semaine" se trouve chez Mo.

9 commentaires:

Jules a dit…

Une BD que j'ai repérée déjà... et j'arrive à laisser mon commentaire sans embûche! :)

Mo a dit…

L'album a l'air très agréable ! Pourquoi pas du coup ^^

Les lectures de Mylène a dit…

je note, ça a l'air très chouette ! Merci pour cette découverte :)

Marguerite a dit…

@ Jules : Bonne nouvelle ! Merci Jules :)

@ Mo : Je t'assure, il l'est ;)

@ Mylène : Ça me fait bien plaisir !

Moka a dit…

L'album me tente beaucoup. Surtout après ma rencontre avec le personnage de Magda.

Sabine Ariscon a dit…

Ma foi, je la découvrirais bien !

Noukette a dit…

J'ai repéré depuis un moment L'apocalypse selon Madga, peut-être que celle ci suivra ;-)

lasardine a dit…

j'ai bien envie de me laisser surprendre moi aussi! je note! :)

Marguerite a dit…

@ Moka : Tu as lu "L'apocalypse selon Madga" ? Je vais aller voir sur ton blog si tu l'as commenté car si oui, je l'ai loupé !

@ Sabine Ariscon : Je ne peux que te la conseiller :)

@ Noukette : Je vais essayer de mettre la main sur "Magda" bientôt moi aussi :)

@ lasardine : Ravie de t'avoir donner le goût de la lire !